De l’œnologie à la comptabilité…

Au début de ma carrière, je n’avais pas prévu de me diriger vers la comptabilité.

J’ai fait toutes mes études dans l’œnologie pour devenir vinificateur mais à l’époque, il était compliqué de poursuivre dans la viticulture ou dans l’œnologie quand nous n’étions pas du secteur.

Une opportunité s’est ouverte dans le milieu du commerce et en particularité dans la grande distribution.

Les personnes m’ont faits confiance et m’ont proposé de me former au métier de chef de secteur pour mettre en avant les produits d’une marque nationale en charcuterie dans les rayons des GMS.

Après 10 ans, j’étais responsable France de tous les animateurs en grande surface, j’ai décidé de faire une pause avec la grande distribution.

Encore une opportunité s’ouvre à moi alors que je ne connais pas le métier : agent administratif pour l’éducation national.

Pendant 2 ans, je me suis occupée de différentes tâches, dont le secteur de la paie, au sein de l’académie de Créteil.

Et j’ai décidée de repartir dans le sud où une personne m’a formé au métier de responsable de secteur frais dans une moyenne surface.

Cette personne, qui m’a fait totalement confiance, comptable de formation, m’a répétée pendant 2 ans que je devrais m’engager dans un métier comme la comptabilité. Ce que je n’ai pas fait dans un premier temps car un poste de responsable préparation en surgelés pour une grand enseigne m’ été proposé. Ce que j’ai accepté !

Et la décision du changement a été prise, je repars à l’école.

J’ai donc quitté cette société pour repartir à l’école, à l’âge de 32 ans.

J’ai décidé de me former au métier de comptable et plus particulièrement de passer un BTS comptabilité et gestion des organisations.

J’ai passé mon diplôme de BTS compta en 1 an et durant cette année, j’ai choisi de passer, en même temps que le BTS, le DCG : diplôme de comptabilité générale. J’ai réussi les diplômes en une année !

Je suis ensuite rentrée en expertise comptable mais il faut dire que ce n’était pas trop pour moi car j’adore le contact avec les clients. En expertise comptable, les collaborateurs ne sont pas en contact, en continue avec les clients et cela commençait à me manquer.

L’expert-comptable a bien compris que je n’étais à ma place dans un bureau sans bouger…il m’a donc conseillé de créer ma propre entreprise pour aider les entreprises, les sociétés, les libéraux,….dans les tâches administratives et comptables auxquelles ils sont confrontés.

J’ai donc suivi son conseil et depuis 2012, des personnes me font confiance pour les soulager dans les tâches administratives et comptables !